8 précieux conseils pour les hommes, en cas de séparation

Conseils pour les hommes en cas de divorce

Tous ceux qui sont passés par l'épreuve d'une séparation ou d'un divorce ont un avis sur la question (plus ou moins pertinent d'ailleurs)... Essayons juste de noter quelques points essentiels... Ces conseils peuvent généralement également s'appliquer aux femmes...

1) Tout d'abord, vous devez être conscient que la séparation, en plus de générer un stress émotionnel et affectif, va générer un stress au niveau de vos finances. Le premier conseil serait donc déjà de garder des finances saines pendant cette période, pour vous éviter, des problème supplémentaires. Préparez vous également à devoir défendre vos intérêts financiers et votre patrimoine personnel.
Séparez les comptes bancaires et les cartes de crédits. Dissociez les de ceux de votre ex-conjointe. Pensez aussi éventuellement à prévoir une petite réserve d'argent liquide sur vous, juste en cas de problème imprévu avec votre banque.

2) Lorsque la séparation se fait de façon amical, beaucoup d'ex-époux ont tendance à accepter les conditions de leur ex-conjointe, sans forcément explorer les recours légaux à leur disposition. En effet, certains hommes pensent inconsciemment que leur rôle est de subvenir aux besoins de leur femme, ou bien d'autres pensent que le système judicaire donnera toujours raison à la femme. Ces croyances proviennent en grande partie du type d'éducation qu'ils ont reçu. Notez que ça n'est pas forcément vrai. Les notions de stabilité et d'équité sont aussi généralement prises en compte par la justice. Dans tous les cas, les choses se passent mieux pour les gens bien informés et bien préparés.

3) Ne parlez pas dans les réseaux sociaux de vos problèmes de couple. Prenez sur vous et dîtes en le minimum.

4) Continuez à prendre soin de vos enfants et n'abandonnez pas le domicile familial. Pour ne pas être accusé d'abandon de domicile, essayez de coexister pacifiquement pendant un moment.
Pensez aussi à conserver des copies de certains documents légaux qui concernent vos enfants (actes de naissance, pièces d'identités, dossiers médicaux, factures les concernant)... Vous pourriez peut être en avoir besoin un jour.

5) N'utilisez pas vos enfants pour faire du chantage ou pour parvenir à vos fins. Ne les faîtes pas peser dans les négociations avec votre ex-femme. Cela risquerait de nuire durablement à la relation que vous aurez par la suite, avec elle (et avec eux), après votre divorce.

6) Restez calme, aimable et courtois. N'agissez pas sous le coup de la colère ou de l'émotion, dans la mesure du possible. Souvenez-vous que vous avez aimé cette femme. Essayez de terminer cette relation de la même façon que lorsque vous l'avez débutée, tout spécialement s'il y a des enfants au milieu.

7) Enfin, si les choses se passent mal et si vous êtes, par exemple, accusé à tord de violence domestique, soyez prêt à enregistrer sur votre smart phone des discussions (ou des disputes) suceptibles de vous mettre hors de cause et/ou de prouver que votre ex partenaire est de mauvaise foi. Vous pouvez aussi noter certaines choses par écrit, pour renforcer vos arguments.

8) Dans tous les cas, il est bien sûr vivement conseillé de faire appel à un(e) avocat(e) au début du processus de séparation. Votre situation devra également être actée légalement, par un notaire, à la fin du processus de séparation.

Revenir sur la page d'accueil >>

INSCRIPTION GRATUITE

 







Recevez nos bons plans partenaires